Deux journées d'écriture avec Sainte Radegonde, les 1 et 2 juillet 2013 à Avioth


Deux journées d'écriture avec Sainte Radegonde, les 1 et 2 juillet 2013 à Avioth, ça vous dit ?
Depuis quelques années, nous avons l'occasion en Gaume de participer à des ateliers d'écriture.
Malheureusement, malgré l’engouement que cela suscite, les occasions sont encore beaucoup trop rares pour les écrivants de la lointaine province de pouvoir développer leur goût pour l’écriture et de rencontrer des auteurs qui leur permettent « d’ouvrir les fenêtres » de leur imaginaire, de grandir en écriture.
Sainte Radegonde et compagnie, atelier de création littéraire
2009_03_16_Avioth_rogné28ko.jpgA partir de croyances et de folklore (imaginaires, suscités par des propositions d’écriture), chacun créera un village, le fera vivre.  Avec les personnages qui rempliront l’espace fictionnel, nous entrerons dans la narration et c’est grâce à eux, finalement, que seront abordés et exploités les différents éléments de la trame narrative.  Avioth, petit village retiré, sera le lieu d’accueil idéal pour susciter l’imaginaire autour de son patrimoine imprégnant le village.  En effet, sa basilique aux tympans historiés était un « sanctuaire à répit », qui accueillait jadis les enfants morts-nés pour une cérémonie de baptême sous condition.  La jeune fille au Vârbouc suscite bien des curiosités et la Recevresse qui subsiste devant la basilique est unique au monde !
Nul doute que cette ambiance portera puissamment les imaginaires individuels et collectifs.
Côté pratique, l’atelier d’écriture se donne le lundi 1er et mardi 2 juillet 2013, de 10 à 17h30 à Avioth (3, rue des Comtes de Chiny).  La participation aux frais est de 100 euros par personne, l’atelier est ouvert à tous à partir de 16 ans.  Comme les places sont limitées, il convient de s’inscrire sans tarder à CALâme asbl au  0479/437 419  aleger48@gmail.com  Clôture des inscriptions le 3 juin.  Possibilités de logement sur place.

Au plaisir de vous y accueillir,

Patricia, Christine, anne

148_4807_32ko.jpg

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire