La garnison de Montmédy




Réédition du récit du Capitaine Julliac
de la garnison de Montmédy paru en 1925.
Une réalisation des éditions Lacour, 
avec le concours de l'office de tourisme
transfrontalier du Pays de Montmédy 
Disponible prochainement à la Citadelle de Montmédy - 15 €

Illustration de la couverture : Patrice Gracia
Photographie du vitrail de Brandeville : Alain Césarini



En mémoire
des 2500 hommes de la garnison de Montmédy,
 ayant tenté de rejoindre Verdun le 27 août 1914,
 elle se heurta le 29 au matin aux forces allemandes
 à Brandeville. Elle fut décimée et ses survivants
 emmenés en captivité.

Montmédy, le 10 septembre 2006.

Notice sur le rôle joué par la place et la garnison de Montmédy, au début de la guerre émanant du Ministère de la Guerre (1924)

« Le rôle de la place de Montmédy était simplement de servir de point d'appui aux troupes qui pouvaient avoir à opérer dans la région. Elle devait, en outre, assurer la protection de la voie ferrée et du tunnel que le gouverneur, en cas de reddition, devait détruire après en avoir référé au commandant en chef.  En 1914, ce rôle fut vaillamment rempli par la garnison.

Le 22 août, le 2e corps portait son quartier général à Montmédy. La garnison de la place n'eut pas à intervenir ce jour-là dans la bataille qui se livrait en avant d'elle, mais le lendemain, l'offensive ayant échoué, nos colonnes en retraite traversèrent la ville qui recueillit de nombreux blessés.

    La place se trouvait alors dans la zone de la IIIe armée, et le 4e corps, son élément de gauche, se mit en liaison avec le lieutenant-colonel Faurès gouverneur. Les positions de défense furent occupées par la garnison, et, seule, une section de 120e eut à tirer quelques coups de canon sur les rassemblements ennemis.

    La retraite stratégique des 111e et IVe, armées allait laisser Montmédy abandonnée à ses propres forces.

    Le 25 août, apprenant que le 20e corps avait détruit les ponts sur la Chiers, de Chauvency-le-Château et Chauvency Saint-Hubert, le gouverneur demandait des instructions. Au cours de la nuit arrivait l'ordre du général en chef de faire jouer les dispositifs de mine préparés.

    Le 27, le tunnel et les ponts sur la Chiers sautaient ; compte rendu en était adressé et, sur l'avis unanime du conseil de défense, le gouverneur, estimant le rôle de Montmédy terminé, demandait des instructions sur la conduite à tenir.

    Le général Joffre lui prescrivit alors d'évacuer la place après en avoir détruit les approvisionnements et le matériel, et de tenter de rejoindre les armées françaises.

    Ainsi fût fait : à 20 heures, les destructions étaient accomplies ; la colonne, forte de 2.300 hommes environ, quittait la forteresse et, sans bagages ni matériel, se dirigeait vers Verdun. Les blessés non transportables avaient été laissés dans les hôpitaux, sous la garde de trois médecins.
    Le 28, la petite troupe atteignait sans incident notable le lieudit « Fontaine Saint-Dagobert », au centre de la forêt de la Woëvre. Elle s'installait en bivouac et, après s'être reposée, repartait vers le sud pour tenter le passage de la Meuse à Consenvoye. Arrivée en contact avec l'ennemi, elle se mettait à couvert pour passer la nuit à proximité de la route de Murvaux à Brandeville.

    Le lendemain, elle débouchait du bois en bousculant un poste allemand ; mais le 165e d'infanterie, qui formait la tête, se heurtait à des forces importantes et devait reculer. Les autres éléments engageaient alors une série de combats dans la forêt et sur la route. De nombreuses troupes ennemies entrant peu à peu en action, toutes les fractions dissociées étaient encerclées et faites prisonnières.

    Les pertes en officiers et en hommes étaient importantes : témoignage vivant de l'héroïque résistance du détachement.»

Photo Alain Césarini

Le maître-verrier de Nancy, Georges Janin, a réalisé en 1929
ce vitrail pour l'église Saint-Martin de Brandeville.
"A la mémoire des soldats de la garnison de Montmédy, 29 août 1914"
Sur fond d'église et de citadelle, la garnison de Montmédy
(fantassins, artilleurs, douaniers, gendarmes et chasseurs-forestiers)
affrontent les troupes allemandes lors du combat
de Brandeville (29/08/1914) - près de 600 d'entre eux y laisseront la vie)
Hommage aux victimes de la  bataille de Brandeville
(chaque année, à la fin du mois d'août)
La nécropole nationale de Brandeville regroupe 516 corps
en 2 ossuaires et 10 tombes individuelles de soldats,
qui évacuant Montmédy pour rejoindre Verdun,
sont morts lors de la bataille de Brandeville (28/29 Août 1914).
Source Mémorial GenWeb



Pour en savoir plus sur la bataille de Brandeville :



En 2014, dans le cadre de la commémoration du centenaire de la guerre de 14-18 et du projet INTERREG IV A Grande Région « Chemin de la mémoire : sur les traces de la bataille des frontières d’août 1914 », l'association "Les Chiérothains" organise une marche de Montmédy à Brandeville en hommage aux victimes du 29 août 1914.

Pour en savoir plus sur le projet "Chemin de mémoire" :


Voir également :
Avioth pendant la guerre de 14


********************

« CHEMIN DE MEMOIRE, SUR LES TRACES
DE LA BATAILLE DES FRONTIERES D’AOÛT 1914 ».
  
Calendrier « EVENEMENTIEL »

En prévision, Cérémonie d’Ouverture du projet le samedi 26 juillet sur la frontière franco-belge / Meuse.

En prévision, Cérémonie de Clôture du projet le dimanche 20 septembre sur la frontière franco-belge / Meurthe et Moselle.


Toutes les manifestations proposées sont gratuites pour le public.


France - Meuse

Cinq Communautés de Communes meusiennes ont été sollicitées afin de pouvoir s’engager sur un projet mené et déposé dans le cadre d’un programme INTERREG par cinq communes belges (Virton, Musson, Meix-devant-Virton, Etalle et Tintigny) et la CODECOM des Deux Rivières (54) autour de la création d’un Chemin de la Mémoire pour mettre en valeur un épisode peu connu de la Première Guerre Mondiale, à savoir la Bataille des Frontières d’août 1914.

Au niveau meusien, l'association « LES CHIEROTHAINS » a pris part dès le début au projet « Chemin de Mémoire, Sur les traces de la Bataille des Frontières d’Août 1914 », permettant de fédérer les initiatives sur cinq CODECOM du Nord Meusien (Pays de Montmédy, Pays de Stenay, Val Dunois, Région de Damvillers et Pays de Spincourt). Ainsi, nos bénévoles ont été associés en terme de réflexion et de mise en œuvre d’événementiels autour de cette thématique, en partenariat avec des associations locales.

L’association LES CHIEROTHAINS se chargera de la coordination des animations qui se dérouleront sur les CODECOMS du Pays de Montmédy, du Pays de Stenay, de la Région de Damvillers, du Val Dunois et du Pays de Spincourt, et ce en partenariat avec le Syndicat d’Initiative de Spincourt, la section du Souvenir Français de Dun sur Meuse, les CHATS BOTTES et le collectif CHAT’ERNELLE. Elle est opérateur partenaire du projet INTERREG « Chemin de la Mémoire : sur les traces de la Bataille des Frontières d’août 1914 ».

L'expérience de l'association  dans le domaine de la mise en valeur scénique d’événements historiques locaux, régionaux et nationaux, nous permettra d’appréhender pleinement ce projet et ses particularités. De plus, ce projet est remarquable dans le sens où les collectivités du Nord Meusien et les associations ont pu se fédérer autour d’un programme commun permettant l’aboutissement d’un projet touristique et mémoriel important et intéressant pour notre territoire.

Pour le Canton de Montmédy, les Chiérothains préparent en lien avec la section locale du « Souvenir Français » diverses animations.  En voici la liste :
(Cette liste reste susceptible de modifications).

TERRITOIRE DE LA CODECOM DE MONTMEDY.
Renseignements D. WAGNON +33 (0)3 29 80 04 49

Marville/Salle des fêtes – Dimanche 18 mai à 15h00.
·         Conférence de Mme Cécile REYSSIER-POCHON « La vie des civils sous l’occupation allemande ».

Montmédy/Hôtel de Ville – Dimanche 22 juin à 15h00.
·         Conférence de Mrs Daniel RECHUL et Marc LOZZANO ; « Les armées, stratégies, uniformes et équipements ».


Brandeville/Nécropole – Vendredi 29 août.
·         En soirée, spectacle Son et Lumière « Du Champ de blé… au Champ d’Honneur… ».

Montmédy – Samedi 30 août. (Voir le même jour Brandeville/Damvillers)
·         Animations dans la ville. Rencontre avec la Municipalité.
·         Départ de coureurs qui rejoindront la Nécropole de Brandeville.
·         Exposition hall de l’hôtel de Ville sur le soldat Georges FLORENTIN, enfant de Montmédy.
·         En soirée, spectacle Son et Lumière « Du Champ de blé… au Champ d’Honneur… » à Brandeville/Nécropole. Arrivée avant le spectacle des coureurs ayant fait le parcours des soldats de la garnison de Montmédy.

Montmédy – Dimanche 31 août.
·         10h00, Marche Montmédy / Brandeville, environ 18 km.
·         Animations le long du parcours (Scénettes, lectures…).
·         Arrivée à la Nécropole militaire de Brandeville.
·         Retour en bus.

Louppy Sur Loison – Dimanche 31 août.
·         Exposition « 14 – 18 » au Château. Scénettes dans la cour du château.
·         Passage de la marche Montmédy / Brandeville. Arrêt devant l’église du village. Possibilité de restauration sur place. 
·         14h00, 2ème départ pour la marche. Environ 10 km.
·         Animations le long du parcours (Scénettes, lectures…).
·         Retour en bus.

Montmédy – Lundi 10 novembre à partir de 19h00.
·         19h00, Veillée d’honneur de la Flamme Sacrée au monument aux morts.
·         20h00, Arrivée de la Flamme Sacrée.  
·         21h00, Retraite aux flambeaux vers le cimetière allemand.
·         Plantation d’un arbre (Inauguration d’une plaque). (Arbre du Souvenir 1914 – 2014).
·         Au cimetière, parrainage de tombes par les participants.

Canton de Montmédy – Lundi 10 novembre.
·         Mise en place d’une veilleuse sur les tombes des anciens combattants de canton.

A noter : Dans le cadre du projet INTERREG (en lien avec tous les partenaires du dossier), avec la Mission Histoire du département de la Meuse, nous étudions la faisabilité d’une (de deux) manifestation d’envergure sur le Canton de Montmédy.
Le Son et Lumière « Du Champ de blé… au Champ d’Honneur… » sera donné à Luzy Saint Martin, Canton de Stenay le vendredi 05 et le samedi 06 septembre en soirée.
Le calendrier de toutes les manifestations proposées par l’ensemble des partenaires de ce dossier sera disponible dans les prochains jours auprés  des OTSI des membres concernés.




1 commentaire:

  1. Bonjour,
    Je désire m'associer aux initiatives du mois d'août 2014, dans la région de Longwy-Virton ( Meuse et Ardennes franco-belges) car mon arrière grand père est mort au combat le 23/08/1914 à Virton.
    Je souhaite venir en costumé d'époque, aussi, pourrais-je me rapprocher d'une association locale pour "le chemin de la mémoire" ou pour d'autres commémoration et manifestations en août 2014 ?
    Je suis originaire du MANS (72). Mon ami Eric VIOT qui milite pour la réhabilitation des fusillés pour l'exemple, envisage aussi un déplacement cet été.

    Merci pour votre aide

    Stéphane LOYER
    06 23 84 63 03
    slloyer@orange.fr

    RépondreSupprimer