Chantegaume à Mont-devant-Sassey le 23 septembre

Un programme exceptionnel dans la magnifique église de Mont-devant-Sassey

23 septembre - 16h




1.     Ave Maria  J.Arcadelt

2.     Ave Maria  I.Stravinsky

3.     Magnificat  D. Scarlatti

4.     Ave verum  W.A.Mozart

5.     Plain chant (messe assomption))

6.     Kyrié  C. Bodson

7.     Lacrymosa  W.A.Mozart

8.     I wonder as I wander. Mélodie John Rutter

9.     Les bateliers de la Volga. Arrgt C. Bodson

10.  Nous étions trois filles J.G.Ropartz



Le Groupe Vocal Chantegaume est fondé en 1983 par Camille Bodson.

Son répertoire, varié, comporte des œuvres profanes et religieuses représentatives des périodes de l’histoire de la musique, du chant grégorien à nos jours. Il aborde également des œuvres de plus grande envergure tels:

- le Requiem de de Gabriel Fauré (2004),
- le Gloria et le Credo d’Antonio Vivaldi, accompagnés de l’ensemble d’archets d’Arlon «Les Chanterelles»,
- le Magnificat d’Antonio Vivaldi, accompagné du Grand Orchestre symphonique du CE Unimétal de Longwy (1990),
- le Te Deum de Marc-Antoine Charpentier,
- le Gloria de la Missa di gloria de Giacomo Puccini, ces deux œuvres accompagnées de «Ostinato», orchestre symphonique de Cracovie (Pologne), sous la direction de Piotr Sulkowski (2003),
- le Requiem de Wolfgang Amadeus Mozart, 
- les Liebeslieder de Johannes Brahms.
Les compositeurs locaux ne sont pas oubliés: Camille Jacquemin, diplômé de la Schola Cantorum, et Antoine Toulmonde, lauréat de l’Institut Lemmens, sont mis à l’honneur lors de soirées commémoratives consacrées à leurs œuvres en 1985. En 2005, un hommage est rendu à ces mêmes compositeurs ainsi qu’à Camille Bodson lors du Festival de l’Automne musical de Virton et en clôture de l’exposition présentée par le Musée gaumais.

Chantegaume se distingue lors de quelques concours:

1987: classement en division d’Honneur au concours de la Fédération de Lorraine (France) à Hombourg-Haut.
1990: 1er prix avec distinction au concours européen de chorales à Luxembourg.
1995: 1er prix avec grande distinction en division d’Honneur à Mertert Wasserbillig (G.D.L.).
Les membres du groupe vocal aiment les échanges. Nous recevons des chorales et nous déplaçons pour des concerts ou des visites amicales et culturelles en Belgique ou dans d’autres pays : la Tchéquie, les Pays-Bas, la France et l’Italie nous laissent de bons souvenirs. Chantegaume accueille à deux reprises un orchestre de jeunes musiciens polonais, Ostinato, pour un concert dont est tiré un double CD. Il participe également à l’enregistrement d’un CD de la série «Chorales et Ensembles Vocaux en France».
Lors de ces deux dernières années, Chantegaume a le grand plaisir de chanter à huit reprises, en France, au Luxembourg et en Belgique, le Requiem de Mozart avec l’orchestre Mettensis de Metz sous la direction de Yannick Erel.
A Noël 2007, Dominique Bodson succède à son père Camille à la direction du chœur. Retraité depuis peu, il se consacre à la composition. Lors du festival de l’automne musical de Virton 2008, Chantegaume interprète sous sa direction les liebeslieder de Brahms, œuvre écrite pour piano à 4 mains et chœur. Pour l’occasion, Dominique Bodson adapte les lieder pour piano et quintette à vent; une première, à laquelle l’ensemble Quartz participe avec enthousiasme.



Dominique Bodson 


A 56 ans, Dominique Bodson a décidé de se retirer de ses fonctions: directeur de l’Académie de Musique, Théâtre et Danse à Ottignies Louvain-La-Neuve, et professeur d’analyse musicale dans l’enseignement supérieur (IMEP) à Namur.

Il est diplômé du Conservatoire de Bruxelles: 1er prix de fugue, 1er prix de composition, diplôme supérieur d’orgue. Il se perfectionne à l’orgue avec Gaston Litaize et Jean Guillou. Il mène en parallèle une carrière d’organiste, de compositeur et de pédagogue. Désormais, il se consacre à la composition. Mais il reste convaincu que la pratique professionnelle ne peut se dissocier du «bel ordinaire» que peuvent réaliser les amateurs. Il a donc repris la direction de Chantegaume, prolongeant ainsi l’œuvre de son père.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire