Contes de Gaume au Café-théatre Hors cadre - Virton le 9 février


La Gaume est une contrée de rêveries, de contes et de légendes…

Pays merveilleux où les poissons magiques, les fées et les Pépés rencontrent les Marquises, les paysans et les curés.

Pays où l’humour et l‘amour permettent d’affronter les coups du sort et les tempêtes, où les fées aident le nécessiteux et punissent les mécréants, où le Tchofile n’est peut-être pas aussi malin qu’il le croit…

Venez découvrir ou re-découvrir ces histoires de notre région, ces contes tout public au Café-théatre Hors cadre à Virton, ce dimanche 9 février 2014.

Réservations au +32 (0) 63 67 62 80





Agenda des évènements du Centenaire 14-18


Le site web de la « Lorraine Gaumaise » a été réalisé en partenariat avec la Maison du Tourisme du Pays de la Semois entre Ardenne & Gaume et l'Office de Tourisme transfrontalier du Pays de Montmédy dans le cadre du projet INTERREG de la Lorraine Gaumaise. Fort d'une interface fluide et innovante ainsi que d'un contenu multimédia séducteur, le site propose aux touristes et locaux en quête d'idées diverses suggestions d'activités selon différentes catégories auxquelles les voyageurs peuvent s'identifier.

Vous trouverez dès à présent une rubrique "14-18" où figureront les différents évènements et manifestations prévus dans notre région, la Lorraine Gaumaise, mais aussi de zones voisines (notamment Longwy, Longuyon et Stenay). Pour l'instant, de nombreux évènements sont encore à confirmer (au point de vue des dates et/ou du lieu où ils se déroulent). N'hésitez pas à vérifier régulièrement !

Pour le découvrir, cliquez ici


Marché fermier à Avioth le 2 février


logoM4Sbon_coul_grand_50pcLa Liberté habite à la campagne …images.jpg
À la Chandeleur, le jour croît de deux heures :
Marché fermier à AVIOTH ce 2 février!
À la Chandeleur, le jour croît de deux heures
La Chandeleur, de son nom latin « Festa Candelorum », c’est la fête des chandelles, c’est le moment de l’année où l’on voit enfin les jours rallonger…
C’est l’amorce de la fin de l’hiver …
Vous connaissez la coutume : faire sauter les crêpes avec une pièce dans la main éloigne le besoin de la maisonnée.  Et même si ça ne marche pas forcément, ça ne fera pas de mal de partager les crêpes tous ensemble, autour de la table de l’amitié.
On dit aussi que les crêpes, par leur forme ronde et dorée, rappellent le disque solaire, évoquant le retour du printemps après l’hiver sombre et froid.
Et si c’est la fin de l’hiver, il est tout doucement temps de se préparer au retour du printemps…
Certes, nous en sommes encore loin mais quel plaisir de penser au jardin, aux semis et aux plantations que nous ferons dans nos potagers !
Nous ferons sauter les crêpes !
Tous les producteurs locaux habituels seront là, et comme d’habitude, la possibilité de se restaurer sur place, avec les produits locaux des producteurs présents : évidemment, il y aura des crêpes sucrées, des crêpes salées…
La laine dans tous ses états : on en verra de toutes les couleurs !
Ygaëlle Dupriez de « La Laine des Coccinelles » viendra nous montrer toutes les possibilités qui s’offrent à celles et ceux qui veulent utiliser la laine locale et faire vivre ainsi les éleveurs et les producteurs de laine de la région : en filage, en feutrage, en tricot, nous en verrons de toutes les couleurs avec la Laine des Coccinelles …
Et tous les producteurs habituels bien sûr …
Il y a surtout l’occasion de renouer les liens entre les producteurs et les consommateurs que nous sommes tous.
La convivialité et l’amitié sont les invités d'honneur de ce petit marché paysan      Bienvenue à vous et vos amis !
C’est le dimanche 2 février de 9h30 à 13h30 dans les locaux du Centre de Partage à Avioth.
Pour info, les marchés fermiers des Saveurs d’Avioth se tiennent tous les premiers dimanches matins du mois tout au long de l’année, l’été sur la place, et en hiver, au Centre de partage…
Bienvenue à la campagne, c’est le moment d’y plonger nos racines et de faire sauter les crêpes pour que le soleil revienne en nos cœurs !
Organisation et information : Saveurs d’Avioth0032/479 437 419
bien cordialement,
pour toute l'équipe de Saveurs d'Avioth,
anne léger
secrétaire

Cinédébat - Donner Recevoir - Le don d'organes - Montmédy le 8 février


40 personnes sont venues s'informer sur les questions relatives au don d'organes. Donneur, receveur, donneur vivant... le film a suscité l'émotion nécessaire pour un débat de qualité, très richement et clairement argumenté par les intervenants. Qu'ils en soient remerciés et merci à tous ceux qui ont fait le déplacement et sont venus enrichir le débat.






L'association CINEMA LUX organise, en partenariat avec le CRAVLOR, l'Association de Insuffisants Rénaux (55) et le centre hospitalier de Verdun, une soirée débat au cinéma de Montmédy, sur le thème du don d'organes, illustrée par le film DONNER RECEVOIR. Nous pouvons tous, subitement ou non, être confrontés à cette question, parfois dans l'urgence pour un don, parfois dans l'attente pour un receveur. Comment traiter le problème? comment faire face? quels sont nos droits? nos garanties? Le film aborde la question sous cette angle purement moral, et non pas médical. Des spécialistes interviendront et répondront à toutes vos questions. Soyez nombreux à venir débattre et chercher des réponses à vos interrogations éventuelles :

LE SAMEDI 8 FEVRIER A 20H30 AU CINEMA LUX DE MONTMEDY.






Stenay : journées portes ouvertes au lycée Alfred Kastler - 22 février





Ethe : le programme 2014 de la ferme de Bar



 La Ferme de Bar
  
Au coeur de la forêt Gaumaise, à quelques encablures de Ethe ,
 sous une authentique charpente du fénil,
 un théatre, un lieu de concerts et d'expo.
  
Ferme de Bar
Depuydt Franky
Rue de Bar 3
6760 Ethe
Tél : 0032/(0)63 45 61 52

Le calendrier des manifestations 2014 des amis de l'église de Mont-devant-Sassey


Très chers Amis,

 Cette année encore, le programme des manifestations des A.E.M. promet de superbes moments musicaux et festifs.  Nous vous en adressons en primeur la teneur pour que vous puissiez déjà en faire largement écho voir le publier.  Dès le bouclage du dernier concert en suspens (celui de la fête patronale, le 14 août, pour lequel nous attendons confirmation), ce programme sera mis en ligne sur notre site internet.  MERCI à tous de tenir compte de nos dates dans la programmation de manifestations non encore fixées.

 Sachez aussi que ce calendrier va très certainement s'enrichir encore d'un événement DE TAILLE.  Le Duo RESONANCE, devenu Trio depuis peu (contre-ténor, guitare, contrebasse), qui avait enregistré il y a 18 mois sa bande-annonce dans la crypte de Mont, nous revient en juin 2014 pour l'enregistrement de TOUT UN CD et DVD!  Il s'agit cette fois de toute une équipe de tournage et d'enregistrement qui va prendre ses quartiers chez nous pour 8 à 15 jours avec un CONCERT EXCEPTIONNEL à la clé.  Il faut savoir que Samuel CATTIAU (contre-ténor) et Quentin DUJARDIN (guitare) poursuivent une carrière internationale et ont récemment remporté plusieurs prix prestigieux (dont un prix à Quentin Dujardin pour la musique du film LA FORÊT).

 Bonne découverte de notre programme et très belle année 2014 à chacun de vous.

 Nanou BOUILLET (pour les Amis de l'Eglise de Mont).



Le Vendredi  30 mai 2014  à  20h30
Orchestre Symphonique de Rhénanie
Rijnlands Symfonie Orkest
L’Orchestre Symphonique de Rhénanie
regroupe 45 musiciens confirmés sous la direction du chef 
Andras Czifra, 
violoniste né à Budapest 
et élève d’Arthur Grumiaux à Bruxelles.
Chaque année, au printemps et en automne, l’orchestre donne des concerts 
privés dans des lieux prestigieux,
Pour présenter son nouveau répertoire qui met à l’honneur 
des compositeurs  de 1750 à nos jours, l’ensemble a choisi
l’église de Mont-devant-Sassey et ses voûtes à l’acoustique exceptionnelle.
Entrée  libre



Le samedi 7 juin 2014 à 20h30
Le FESTIVAL  BACH  de TOUL
en Lorraine et en Alsace
Pieter Jan Belder
Variations Goldberg
Pieter Jan BELDER, né en 1966,  est un claveciniste de renommée internationale, 
lauréat de plusieurs grands concours, dont le prestigieux Concours de Clavecin Bach de 
Leipzig en 2000, qui mène  une carrière remarquable depuis 1990.  
Habitué des grands festivals internationaux, il donne régulièrement des récitals en solo.  
Pour la première fois à Mont-devant-Sassey, il interprétera les Variations Goldberg
dans le cadre du Festival BACH 2014.
Entrée : 10 €


Le dimanche 3 août 2014 à 15h30
Le  BON  TEMPERAMENT
Ensemble vocal et instrumental de Saverne
L’ensemble, fondé  en 1987, comprend trois formations : 
une chorale d'adultes, un choeur de jeunes et un choeur d'enfants. 
Il  réunit des chanteurs et instrumentistes amoureux d’oeuvres contemporaines 
et classiques qui offrent une découverte de la musique et du chant, de la 
pratique instrumentale et de spectacles musicaux.
Voir :   www.lebontemperament.ovh.org
Entrée libre


Le jeudi 14 août 2014 à 19h00
Concert de la FÊTE  PATRONALE
Entrée libreCasse-croûte, gaufres et buvette sur la place du village dès 21h00.
Retraite aux flambeaux dans les rues du village vers 22h15.
FEU d’ARTIFICE au pied  de l’église à 23h00.
suivi du BAL  DISCO sur la place du village.
Le dimanche 17 août 2014 à 15h30
VALDART  2014  présente
Le  Chœur AD  PARNASSUM



Ensemble originaire d’Eindhoven (NL) qui privilégie 
un répertoire d’œuvres méconnues d’origines diverses et propose un florilège
de musiques spirituelles et laïques.
Voir : www.kamerkooradparnassum.nl

Entrée  libre

L'hymne à la crème fraîche - Marie-Christine Gaillard - Studio2




Renaissance de l'orgue de la Citadelle



« L’Orgue de la Citadelle »



Il n’a pas sonné depuis près d’un siècle. L’orgue de l’église de la Citadelle de Montmédy, recréé de toutes pièces, est en train de retrouver sa place.Dans le bureau de sa maison de Fresnois qui donne sur un paysage apaisant, Jean Lanher raconte l’histoire par cœur. Une histoire de cœur justement et de passion aussi. Mais une histoire qui a commencé comme « une espèce de galéjade ». À l’époque Claude Léonard était maire. C’était en 2000 et René Santignan était adjoint en charge des travaux. Ce dernier revient de son Sud-Ouest natal où il est passé par Saint-Bertrand-de-Comminges. Cette commune venait de réinstaller un orgue neuf. Alors pourquoi ne pas faire pareil à la Citadelle ? « Pourquoi pas », a répondu Claude Léonard qui s’est alors tourné vers Jean Lanher. « Ça a commencé comme ça », confie ce dernier.Sur la tribune ne restait plus que le buffet, inscrit à l’Inventaire en 1993 tout comme ses enveloppes successives : l’église Saint-Martin et la Citadelle. L’orgue n’était plus qu’un souvenir : celui de la Première Guerre mondiale et de 1917 quand les Allemands « par décret impérial ont imposé que les cloches soient décrochées et fondues en Allemagne », confie l’ancien professeur de langue et littérature française du Moyen Âge et de la Renaissance, spécialisé dans les parlers lorrains. Le même sort est réservé aux orgues du secteur dont celui de l’église montmédienne. Alors l’idée de faire renaître cet instrument a été « perçu comme la récupération d’une partie du patrimoine dont on avait été spolié ». Le 4 mai 2000, l’association de l’orgue de la Citadelle est créée et Jean Lanher en prend la présidence. Une association « pour aider la commune à réinstaller dans le buffet un orgue neuf et faire du lieu un centre de manifestations culturelles. Nous arrivons au bout du premier objectif », souligne Jean Lanher.« Une équipe formidable »Il était convenu alors que « nous prenions à notre charge la part de la commune une fois enlevée les prestations de l’État, du conseil régional et du conseil général ». Pour obtenir l’argent nécessaire, l’association s’est retroussé les manches : deux fêtes par an, celle des remparts en mai et celle de la pomme en septembre. L’organisation de concerts aussi, de deux lotos par an et l’arrivée de dons « de la « diaspora » montmédienne ». Le tout permettant de récolter environ 15.000 € tous les ans.Parallèlement, l’intérieur de l’église a été refait, ainsi que la toiture et le buffet Louis XIV datant de la fin du XVIIe siècle ou du début du XVIIIe, en tout cas bien antérieur à l’église construite en 1757... sous Louis XV.En tout, le nouvel instrument a coûté 312.000 €. L’association présidée par Jean Lanher versera donc ce qu’elle a promis. Une somme amassée en près de 13 années : 164.000 €. Et le président de louer « une équipe formidable », des bénévoles venus de tout le secteur, Belgique comprise, qui n’ont pas compté leur temps.Parti en 2009 à Eschau près de Strasbourg dans les ateliers de la société Muhleisen, le buffet de 7,275 m de haut a été restauré et l’orgue créé à l’intérieur. « En 2013, quand on a ramené le buffet, il y avait deux Allemands dans l’équipe. C’est peut-être la plus belle chose ».Si les cloches sont revenues dans le clocher depuis belle lurette, « le buffet, va retrouver, après 96 ans d’absence, son jeu et son instrument ». Un instrument de sonorité baroque qui collera donc avec l’époque de son buffet. L’orgue est en cours d’harmonisation par des spécialistes qui travailleront durant six semaines à cette tâche d’une rare précision. Frédéric PLANCARD









Pendant des années, les bénévoles de l'association "l'orgue de la citadelle" ont beaucoup travaillé pour que l'orgue de la citadelle de Montmédy, démonté par les Allemands en 1917, reprenne vie. Leurs efforts sont récompensés puisqu'un orgue neuf est en cours de construction dans le magnifique buffet du XVIIIe siècle. En 2013, il retrouvera sa place dans l'église Saint-Martin de la citadelle, entièrement rénovée. 

Le Pays de Montmédy comptera bientôt quatre instruments en parfait état dans des édifices remarquables : Avioth, Juvigny-sur-Loison, Marville et Montmédy… c'est une formidable opportunité de développer l'animation musicale du canton et de la région dans le cadre notamment de la création du pôle musical et orchestre philharmonique transfrontaliers, projet porté par la commune de Virton et la Codecom du Pays de Montmédy.


Quelques photos prises par Dominique Jausset et Yvon Aubois
lors de la visite à la manufacture Muhleisen :

















Direction Régionale des Affaires Culturelles

MONTMEDY (55) - Restauration de l'orgue de l'église Saint-Martin de Montmédy


L'église Saint-Martin a été construite dans la citadelle de Montmédy Haut, place forte dont une
partie des remparts est due à Vauban, entre 1753 et 1757. Elle fut édifiée pour les besoins de la population et de la garnison. Son plan simple est typique des églises de villes de garnison du XVII e et XVIII e  siècles. L'église se compose de trois nefs voûtées d'arêtes et d'un chevet polygonal. Une chapelle hors œuvre, la « chapelle Malandry », a été greffée au niveau du bas-côté nord dès la construction de l'édifice. 

L'église est classée par l'arrêté du 19 janvier 1932 au titre des monuments historiques. Depuis, elle a fait l'objet de plusieurs campagnes de restauration dont la dernière en date concerne le clos-couvert (2000-2005) et les intérieurs (2007-2013). Le chantier est mené sous la maîtrise d'ouvrage de la direction régionale des affaires culturelles de Lorraine jusqu'en 2009 puis ensuite par la commune de Montmédy et sous maîtrise d’œuvre de Pierre-Yves Caillault, architecte en chef des monuments historiques. La restauration du clos-couvert de la nef, du chœur et des bas-côtés visait à renouveler entièrement la couverture en ardoise et à restaurer la charpente en conservant au maximum les bois d'origine. Les travaux des intérieurs s'inscrivent dans le prolongement des travaux réalisés dans les années 1990 suite à des désordres importants liés à des chutes de moellons. Ils ont consisté à reprendre la maçonnerie, les enduits et les badigeons des murs de la nef, des bas-côtés et des voûtes. Les lambris et les stalles en bois présents dans le chœur, protégés au titre des monuments historiques (arrêté du 20 juin 1933), ont également été restaurés.

Une nouvelle campagne de travaux d'aménagement intérieur (mise en place de l’électricité et du chauffage) va commencer prochainement par la ville de Montmédy à la suite de la désacralisation de l'église Saint-Martin. Celle-ci conservera une fonction cultuelle mais ne recevra plus les offices dominicaux qui auront lieu dans l'église Saint-Bernard. Cette église est destinée à devenir un centre culturel présentant des expositions et des concerts où le nouvel orgue trouvera sa placedans la programmation.

L'opération de restauration du buffet d'orgue du XVIII e  siècle et la création d'un instrument neuf a donc été menée en parallèle grâce au soutien de l'association des amis de l'orgue de Montmédy, entre 2009 et 2013. Le buffet d'orgue est classé au titre des monuments historiques par arrêté du 17 décembre 1993. La partie instrumentale a été démontée par les troupes allemandes lors de l'occupation de la citadelle en 1917.

L'opération a été supervisée par Mr Christian Lutz, technicien conseil pour les orgues, et menée par deux maîtres d'ouvrage différents :

–    la ville de Montmédy pour la construction de l'orgue neuf
–    la conservation régionale des monuments historiques pour la restauration du buffet 

La restauration du buffet et la création de la partie phonique ont eu lieu dans l'atelier de l'entreprise Muhleisen à Eschau. Le buffet d'orgue a été démonté puis transporté pour restauration dans ces locaux. La principale contrainte de cette opération était de respecter au maximum le buffet classé au titre des Monuments Historiques lors de l'implantation de l'orgue neuf. La restauration de la peinture faux-bois existante sur la façade et les parois latérales a été réalisée par l'entreprise Eschlimann avant la restauration de la menuiserie par le facteur d'orgue. Les graffiti présents sur les panneaux et témoins de l'histoire de la citadelle ont été conservés. Les pièces   neuves   en   chêne   ont   été   recouvertes   d'un   enduit   d'une   teinte   autre   que   les   pièces anciennes   visibles   de   près   mais   invisibles   depuis   la   nef   en   respectant   ainsi   les   principes déontologiques de la conservation-restauration. Le choix a été pris de ne pas restituer les parties manquantes de l'entablement du buffet dont aucune trace archéologique n'attestait la présence. La phase de remontage du buffet d'orgue et de l'instrument a eu lieu sur la tribune de la fin du mois de juin au mois de septembre 2013. 

La restauration du buffet d'orgue a été rendue possible par l’action de l'association des amis de l'orgue de Montmédy, qui a réussi à mobiliser 92 577,58 euros pour son financement dont 33 % d'aide de la DRAC Lorraine. Financée à hauteur de 207 900 euros par le ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Lorraine, le budget total des opérations sur l'église Saint-Martin s'élève à 630 000 euros.